Comment sonoriser des salles de conférence de toutes tailles

Comment équiper vos salles de réunion, de conférences ?

L’audio est un facteur important et largement négligé dans l’aménagement des espaces. Qu’il s’agisse d’une salle de réunion, d’un espace de taille moyenne, d’une grande salle de conférence ou d’un espace polyvalent, il faut prendre sérieusement en considération le fait que l’audio soit clair et net.

Arrêtez de lire un instant et écoutez ce qui se passe autour de vous. Qu’entendez-vous ? Peut-être entendez-vous le son lointain des gens dans le bureau ou l’espace commun voisin ? Ou peut-être le bruit de la rue en bas ? Peut-être même l’appareil de traitement de l’air au-dessus ? Vous trouvez tout ça distrayant maintenant ? Je peux vous dire que les professionnels de l’audiovisuel sont obsédés par ce genre d’analyse. Ils font de leur mieux pour déterminer à ce que votre espace soit destiné à faire. Ceci en tenant soigneusement compte de la façon dont ces facteurs externes entrent en jeu.

L’intelligibilité

Bien que ces sources de bruit ne soient pas nécessairement les sons les plus importants que vous entendriez dans une salle de conférence ou une salle de réunion. Leurs capacités à interférer avec l’intelligibilité de la parole doit être prise en compte pour créer un espace où une communication adéquate. Surtout lorsqu’un système sonore est nécessaire pour apporter des communications audio et vidéo à tous ses participants.

Dès la conception

Les premières décisions relatives à la conception d’un bâtiment doivent tenir compte des matériaux de la pièce pour que l’audio réagisse favorablement, en particulier lorsqu’il devient un élément essentiel de la fonction de la pièce. Dans certains cas, une salle peut être transformée en espace de réunion ou de présentation et ses qualités acoustiques doivent être soit redessinées, soit traitées par la technologie audio. Mais d’abord, prenons un peu de recul et parlons des flux de travail typiques de certains types de pièces que l’on trouve couramment dans le milieu de travail.

comment sonoriser une grande salle de conférence

Petites salles : Comment sonoriser vos salles de réunion ?

Les types d’espaces les plus simples et généralement les plus répandus dans l’environnement de travail sont les salles de réunion et les petites salles de conférence. Ces types de salles ne nécessitent pas une quantité énorme d’équipement pour être adaptées. Parfois de petits haut-parleurs intégrés à l’écran suffisent.
Dans certains cas, nous constatons que des haut-parleurs supplémentaires seraient nécessaires pour offrir un meilleur rendement dans des salles de réunion plus grandes.
Une enceinte amplifiée, type sono portable peut elle suffire à lire les différentes sources ? ( Micro avec ou sans câble, ordinateur, lecteur MP3 …)
Généralement, la réponse serait oui, dans une certaine mesure. A noter que dans le cas de sono nomade, vous pouvez les “enchaîner”, si ces dernières le permettent afin d’avoir une meilleure diffusion du son.

Conférence téléphonique

Maintenant, que faire s’il est nécessaire d’avoir un espace de réunion pour inclure des fonctions de conférence téléphonique ? De nombreux espaces peuvent se contenter d’un simple haut-parleur. Il existe de nombreuses options pour la technologie téléphonique, y compris les haut-parleurs analogiques et VoIP qui peuvent être étendus avec des micros supplémentaires et / ou des “pods” de haut-parleurs pour les grandes tables et salles, ainsi que les mêmes types d’offres avec une connexion USB pour accueillir des appels en utilisant un PC ou un ordinateur portable.

Salles de présentation et de conférence de taille moyenne à grande

Dans les grandes salles et les tables de conférence, il est clair qu’une enceinte amplifiée type sono portable ne pourra pas être envisagée. Le système de diffusion doit absolument être installé par des professionnels de la sonorisation.

Une fois que vous avez dépassé la taille d’une pièce qui ne permet qu’à quelques personnes de collaborer, vous et éventuellement votre intégrateur, vous devez déterminer la meilleure façon de fournir une solution audio pour une grande pièce et ses participants. Les salles de taille moyenne à grande peuvent toujours utiliser des écrans avec des systèmes de haut-parleurs intégrés ou séparés à gauche et à droite montés à l’avant de la salle pour les présentations et les audioconférences ou vidéoconférences.

Qualité du son dans vos salles de réunion, de conférence

Mais dans certains cas, il se peut qu’il soit nécessaire que l’audio soit plus fort que les niveaux d’écoute habituels pour que les participants puissent prendre des décisions en se basant sur les indices du contenu audio. Dans un environnement où le contenu est créé puis présenté à une équipe de décision, le système audiovisuel peut avoir besoin d’un système audio multicanal, comme un système de son surround comme ceux que l’on trouve dans un home cinéma.

Ceci peut être réalisé par des haut-parleurs muraux placés stratégiquement autour d’un siège, ou avec des haut-parleurs montés au plafond placés dans un schéma de dispersion similaire. Les enceintes de plafond peuvent être un meilleur choix lorsque l’esthétique d’une pièce est importante ou lorsque la hauteur du plafond limite le montage des enceintes sur les surfaces murales.

Conseils pour la rédaction d’une demande de proposition son

Avant de commencer à chercher votre fournisseur de technologie audio idéal, il est important de comprendre les tenants et aboutissants de ces solutions. Après tout, l’audio est peut-être la partie la moins comprise de l’audiovisuel.

Pour un appel audio ou de vidéoconférence dans une salle de réunion de plus grande taille, des haut-parleurs plafonniers distribués profiteront davantage aux personnes dans la salle qui écoutent celles qui se trouvent à l’autre bout. Les enceintes de plafond apporteront également un avantage à la partie audio d’une présentation vidéo de sorte que les zones situées au milieu et à l’arrière de l’espace entendent une quantité égale d’audio.

Si la même pièce doit être conçue avec un nombre maximum prédéterminé de participants autour d’une table, alors une solution correctement planifiée et installée peut impliquer des microphones fixes en permanence qui peuvent garantir une prise en charge adéquate des personnes assises à cette table.

Les microphones

sonoriser une salle de conférenceLe placement des microphones pour une table rectangulaire peut utiliser des microphones qui ont un système omnidirectionnel (captant le son dans toutes les directions). Dans ce cas me micro peut être placé au centre. Dans d’autres cas où le bruit ambiant et/ou la réflectivité de la pièce est un problème, il est souhaitable d’avoir des microphones directionnels placés au plus près des participants. Cela réduira la quantité de son ambiant qui est captée par les microphones type omnidirectionnel.

Salles polyvalentes, comment les sonoriser ?

Pour ces grands espaces, il faut discuter des premières étapes de la conception audio afin que le déploiement de la technologie ne soit pas difficile, coûteux ou pire, et qu’elle ne donne pas de mauvais résultats. Dans la plupart des salles de formation et des hôtels de ville, l’accent est mis sur la personne à l’avant de la salle qui fait une présentation et s’adresse au reste de la salle. Si cette personne se trouve sur un podium pour faire sa présentation, alors un microphone filaire convient généralement à l’application et peut être soigneusement habillé avec un pupitre.

Les types de micro

Les fils du microphone doivent être correctement gérés afin que les gens n’entrent pas en contact avec eux et ne risquent pas de les endommager ou de les débrancher. Mais si le présentateur doit se déplacer, alors une solution de microphone sans fil devrait être envisagée pour éviter que les fils du microphone ne soient exposés sur un plancher. Un microphone à main sans fil suffit généralement pour la plupart des présentateurs qui sont capables d’utiliser un microphone correctement.

Il n’est cependant pas rare que les gens manipulent mal un microphone, ce qui implique généralement qu’ils pointent le micro partout sauf devant leur bouche ;-). Ce qui oblige le sonorisateur a augmenter le volume provoquant souvent l’effet larsen.
Si le présentateur est censé utiliser ses mains pour faire fonctionner d’autres équipements, tels que des cliqueurs, des pointeurs ou un ordinateur portable, alors un micro type serre tête serait un meilleur choix.

Dans une salle multifonction

Lorsque la fonction d’une salle peut varier et que la disposition de la table d’audience n’est pas permanente, l’utilisation de microphones filaires devient plus difficile à installer et à entretenir en permanence. Une solution sans fil peut également profiter à une salle dans laquelle les tables doivent être déplacées en fonction de la fonction ou de la taille du public. Les émetteurs et récepteurs de microphones sans fil sont disponibles dans de nombreuses configurations et peuvent facilement s’étendre pour couvrir une grande salle avec de multiples présentateurs.

Technologie audio

Étant donné que les réunions de grande envergure peuvent nécessiter la participation d’un auditoire avec le présentateur avec à la fin, une conférence téléphonique, ou encore lorsque la présentation audiovisuelle est enregistrée et/ou partagée avec un site distant, il est important que l’audio de la source (la personne qui parle) soit bien au-dessus du bruit ambiant dans la salle. Parfois, la meilleure solution est d’avoir les participants à la réunion informés à l’avance de l’étiquette de la salle, et on peut s’attendre à ce qu’ils y participent en utilisant des microphones à main sans fil qui nécessitent soit de s’approcher (comme un microphone sur un support), soit d’attendre qu’on leur en passe un.

Ascenseur vocal

Si la pièce est suffisamment grande pour que l’audio de la parole nécessite un renforcement par rapport à ceux qui sont assis plus loin du présentateur, il faut tenir compte de la façon dont l’audio doit être reproduit. Dans les pièces plus larges que longues, un système conçu avec une paire de haut-parleurs à l’avant de la pièce peut ne pas fournir un bon son à tous.

Eviter le Larsen

Pire encore, le microphone du présentateur fera l’objet d’une rétroaction puisque l’élément du microphone a plus de chance de pointer directement vers le haut-parleur. Un système d’ascenseur vocal dans lequel le microphone du présentateur est progressivement introduit dans les haut-parleurs du plafond, plus vous vous éloignez du présentateur, plus il est éloigné du présentateur, meilleure est la solution.

Il y a plusieurs facteurs qui doivent être pris en compte pour que les microphones destinés à couvrir le public ou les extrémités opposées de la salle ne se répercutent pas dans le système son afin d’éviter le Larsen.

Masquage sonore

Au début de cet article, j’ai mentionné les types de bruits qui peuvent être entendus dans un environnement de bureau typique. Alors que le concepteur d’un bâtiment peut faire de son mieux pour minimiser les bruits du monde extérieur, les bruits intérieurs peuvent être tout aussi problématiques. Les conversations de l’extérieur des bureaux ou des salles de conférence peuvent distraire ceux qui se trouvent à l’intérieur de la salle. En même temps, les personnes de l’autre côté d’une porte fermée n’entendent souvent pas les discussions qui ont lieu dans la salle. Même dans un environnement ouvert, les conversations peuvent collectivement ajouter à la distraction de leurs collègues.

Système antibruit

Pour lutter contre ce phénomène, des systèmes de haut-parleurs spécialisés connus sous le nom de masquage sonore peuvent ajouter un certain niveau de “bruit” à l’environnement qui rendra plus difficile de se laisser distraire par trop de conversations ou par le bruit d’une télévision ou autre source sonore à proximité, ainsi que d’écouter les gens. Généralement, ces enceintes sont placées au-dessus d’une grille de plafond ou suspendues au plafond et fournissent une source de bruit blanc pleine fréquence vers le haut (ou parfois vers le bas) qui peut aider à annuler ce qui peut être entendu dans un environnement plus calme.

Outils audio et processeurs

Les intégrateurs son disposent de nombreux outils dans leur arsenal, y compris des appareils de mesure, des logiciels pour effectuer la modélisation acoustique d’un espace qui prédit comment le son réagira dans une pièce, et des processeurs de signaux numériques (DSP) pour les aider à manipuler l’audio, ce qui peut inclure l’annulation d’écho acoustique (AEC), une partie importante de la technologie des conférences. La technologie AEC empêche la régénération de l’audio d’une conférence téléphonique par ses microphones de table et sa lecture par les haut-parleurs du plafond.

Systèmes numériques

Les DSP peuvent être disponibles dans de nombreuses configurations qui peuvent prendre en charge diverses fonctions nécessaires pour s’adapter à tous les éléments requis d’un système audio. Les mélangeurs audio sont les plus basiques de ces fonctions, qui permettent de combiner plusieurs entrées audio, y compris des microphones et des sources audio de niveau ligne provenant de divers appareils de lecture (ordinateurs, lecteurs Blu-ray et même des lignes téléphoniques). En fin de compte, l’objectif est d’amener ces signaux à un niveau qui s’interface facilement avec l’appareil suivant en aval, comme un amplificateur pour commander des haut-parleurs, un appareil d’enregistrement, un téléphone hybride ou un codec de vidéoconférence. Le nombre de périphériques qui doivent être connectés au DSP détermine le nombre de sorties dont le processeur est équipé. De nombreux appareils externes au DSP s’attendent à voir différentes configurations audio, différents traitements et niveaux du même signal audio, ce qui explique aussi pourquoi ils sont nécessaires.

Le mixage automatique du microphone, qui est généralement inclus dans un appareil DSP, peut être utile pour lutter contre le bruit ambiant et les conversations secondaires qui peuvent distraire les autres à l’autre bout d’un appel audio. Les mélangeurs automatiques activent les microphones qui détectent le son au-delà d’un certain niveau et les désactivent lorsque ce niveau tombe en dessous d’un seuil. Ces appareils conviennent mieux aux salles d’audioconférence et de vidéoconférence et constituent un moyen précieux d’accroître l’intelligibilité de la parole dans un système de conférence.

Les processeurs

Aujourd’hui, de nombreux appareils DSP fournissent également un encodeur/décodeur USB qui permet de transmettre un signal audio bidirectionnel vers et depuis un PC. De nombreux éditeurs de logiciels proposent certains types d’applications de communication qui nécessitent une interaction directe avec le matériel du PC.

Souvent, le PC hôte et le périphérique DSP peuvent vivre ensemble dans un rack d’équipement, mais ils peuvent aussi être séparés par une distance supérieure à la longueur de câble USB autorisée, comme dans le cas d’un ordinateur portable à la table de conférence qui accueille le logiciel de communication. Lorsque la longueur du câble dépasse la recommandation USB, une rallonge doit être utilisée pour transmettre correctement l’audio.

Cependant, ils diffèrent des prolongateurs HID (souris/clavier) typiques et doivent être certifiés pour fonctionner à la fois avec le périphérique audio (DSP dans ce cas) et le logiciel qui fonctionne avec lui.

En conclusion

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas toujours facile d’obtenir un son correct dans une pièce, mais il est important de le faire correctement. Dans une salle de conférence, l’audio doit être intelligible pour que les participants puissent comprendre et réagir aux personnes qui se trouvent à l’autre bout de la conférence. Pour les présentations, l’objectif de tous les intervenants est d’entendre clairement le message du présentateur, c’est-à-dire le présentateur, l’auditoire et la personne chargée de faire le lien entre les deux.