Lexique sonorisation

Couvrons rapidement quelques notions de base et la terminologie relative aux équipements de sonorisation afin que vous puissiez mieux comprendre, et faire finalement le bon choix lors de l’achat de votre système de sonorisation portable. Notre “lexique sonorisation” n’est pas exhaustif, mais il vous permettra de mieux connaître le monde de la sonorisation portable.

Lexique sonorisation portable

Que signifie “sonorisation” ?

La sonorisation, souvent appelé sono consiste en la diffusion d’un son dans un espace important grâce à des moyens électroacoustiques.
Un système de sonorisation basique comporte les éléments suivants : des sources sonores à diffuser, acoustiques via des microphones permettant de convertir les ondes acoustiques en signaux électriques (chanteur, violon, etc.) ou électriques (synthétiseur, lecteur CD, etc.). Ensuite une table de mixage, fera office de pré-ampli et assurera la balance et le mixage de chacun de ces signaux. Puis un amplificateur augmentera la puissance du signal, vers les enceintes qui transformeront le signal électrique en signal acoustique.

Dans certains cas le système de sonorisation peut être décrit comme une seule enceinte, on parlera de sonorisation portable, de sono mobile, ou encore autonome. Les anglais emploient le terme de PA est l’abréviation de Public Address System (système de sonorisation) pour les sonos portables.

Lexique technique des systèmes de sonorisation

Voici quelques réponses rapides à certaines expressions et terminologies couramment utilisées pour les systèmes de sonorisation :

Watt

Le watt est une mesure universelle de la puissance de sortie et constitue la norme utilisée dans le domaine du renforcement acoustique et de l’électronique. Dans les haut-parleurs, le watt est la mesure de la puissance produite par un haut-parleur.

Les fabricants indiquent généralement la puissance de sortie en valeur efficace ou en valeur de crête. RMS signifie “root means square” (racine carrée). Il n’est pas important de comprendre ce que cela signifie, tout ce que vous devez savoir, c’est qu’il s’agit de la puissance délivrée lorsque le haut-parleur fonctionne à sa puissance de sortie optimale ou à 0dB.

Peak est la puissance maximale que le haut-parleur délivrera. Bien qu’un haut-parleur puisse fonctionner à sa puissance de sortie maximale, faire fonctionner en permanence un haut-parleur ou un système de sonorisation à sa puissance maximale entraînera une défaillance et des dommages éventuels à vos haut-parleurs.

Vous remarquerez que certains fabricants indiquent des watts pour la “puissance de programme” ou “P.M.P.O” et d’autres puissances en watts. En termes de puissance de sortie, ces chiffres ne signifient rien, alors ne vous laissez pas berner par ce stratagème marketing trompeur que certains détaillants utilisent. RMS et Peak sont les seules mesures de puissance de sortie que vous devez suivre lorsque vous achetez un système de sonorisation portable.

Décibel (dB)

Le classement en décibels fait référence au volume du son produit par un haut-parleur. En gros, les dB indiquent le niveau de puissance d’un haut-parleur. Il est souvent indiqué sous la rubrique “sensibilité” dans les spécifications.

Comparatif sonorisation portable

Passif vs actif/alimenté

En termes simplifiés, un haut-parleur passif nécessite un amplificateur externe alors qu’un haut-parleur actif ou alimenté possède un amplificateur intégré. Cependant, tous les systèmes de sonorisation portable sont actifs. Dans certain cas, un deuxième haut-parleur est proposé en complément du système, celui-ci étant généralement passif et alimenté par le premier haut-parleur actif.

Indicateur de clip

Un indicateur de clip est une LED (généralement rouge) qui se trouve à l’arrière de la plupart des haut-parleurs alimentés. Lorsque vous “poussez” une enceinte de sonorisation trop fort, l’amplificateur interne surcharge et la LED s’allume ou clignote. Il suffit de baisser le volume pour empêcher la surcharge du haut-parleur. Un écrêtage continu risque d’endommager le haut-parleur et de le faire tomber en panne, alors gardez un œil sur la LED d’écrêtage lorsque vous jouez de la musique forte.

Les lecteurs USB/SD

Pratiquement tous les modèles de sonorisation portable proposent ce types de lecteurs. Prenez garde néanmoins au types de fichiers lus. Les plus courant sont : MP3 et wav. Certains logiciels audio encapsulent le fichier son et le rendent illisible sur une sono portable.

Egaliseur

Permet de corriger le son en jouant sur les fréquences graves et aigus. Sur une sonorisation portable mono enceinte, c’est correction des graves et aigus sur la sortie. Pour les modèles plus complet, vous pouvez avoir une console faisant office d’ampli, avec un égaliseur par entrée.

Courbe de fréquence

Dans l’absolu, elle s’étend, pour l’oreille humaine, de 20 à 20 000 Hertz. Un son a 20 hz étant très grave et un son a 20 000 hz très aigus. Un système de sonorisation portable aura une courbe de réponse en fréquence plus limitée qu’un système de sonorisation complet. En général, c’est au niveau des basses que le manque se fait sentir. Une sonorisation portable couvre le spectre avec une courbe de fréquence allant 60 à 20 000 Hertz.

Les entrées

Élément important sur une sonorisation portable. Les entrées vous permettent de connecter vos sources. Il peut s’agir d’un micro câble ou sans fil, d’un lecteur de CD, d’un smartphone, d’un MP3, d’un ordinateur, parfois d’une guitare. Ils existent deux grandes familles, les entrées basses impédances et hautes impédances. L’entrée micro câble est une entrée basse indépendance alors l’entrée line est une entrée haute impédance.

Les sorties

C’est un élément que le débutant ou néophyte oublie de contrôler lors de l’achat d’une sonorisation portable. C’est un réel plus. Avec l’output ( la connexion de sortie ), vous pouvez aller “attaquer” une autre enceinte et ainsi sonoriser un plus grand espace. A noter que cela peut fonctionner avec 2 modèles de sonos portables différents. Cette sortie sert également pour enregistrer votre performance.

Comparatif sonorisation portable

Types de câbles

Bien que les câbles d’un système de sonorisation se ressemblent tous pour un néophyte, ils sont différents et chacun sert un objectif spécifique.

Câble de microphone ou de signal – Le câble de microphone ou de signal est utilisé pour les microphones ou les instruments (y compris certains mixeurs de DJ). Ces câbles de signal sont généralement fins et sont équipés de connecteurs XLR.
Il s’agit d’une liaison symétrique qui peut être employé sur une longue distance.(Plusieurs dizaines de mètres)

Câble RCA – Le câble RCA est probablement le câble que la plupart des gens connaissent. Le RCA est le connecteur rouge et blanc le plus courant dans les équipements audio domestiques. Ce câble est généralement utilisé pour les lecteurs de CD et les entrées AUX de votre système de sonorisation portable. C’est un câble asymétrique, la longueur ne doit pas excéder 3 mètres sous peine de générer des interférences (buzz).

Câble de haut-parleur – Le câble de haut-parleur est presque toujours plus épais que le câble de microphone. La souplesse et la sensation du câble de haut-parleur sont similaires à celles d’un câble d’alimentation. Le câble de haut-parleur est utilisé pour connecter un amplificateur ou pour relier deux haut-parleurs avec un connecteur de type XLR ou speakon.

Cordon d’alimentation – Plutôt explicite, mais les cordons d’alimentation sont utilisés pour brancher des équipements et sont dotés de fiches standard pour se connecter à une prise de courant.

Câble mini-jack > RCA – Bien que la plupart des enceintes de sonorisation portables soient équipées de Bluetooth, le câble mini-jack (3,5) est très utile pour connecter votre smartphone, lecteur CD MP3, ordinateur, tablette…
C’est un câble asymétrique, prenez garde à la longueur. (5 mètres maximum )

A lire également

  • 10 Conseils de sonorisation